vendredi 22 juin 2012

Neige (audio)



"La poésie est avant tout la peinture, la chorégraphie, la musique et la calligraphie de l'âme."

"Neige" est une peinture.  Celle d'un Japon raffiné et d'une sagesse centrée sur la beauté, la nature, la philosophie.
"Neige" est une danse.  Une danse sur le fil de la vie où se côtoie la vie, la mort et l'amour.
"Neige" est une musique.  Celle des mots ciselés à la perfection, à l'image des haiku que vénère Yuko, le poète de la neige.
"Neige" est une calligraphie qui en quelques traits d'une pureté inouïe nous trace le destin croisé de deux hommes, l'un au crépuscule de sa vie, l'autre à l'aube de la sienne.
"Neige" est une poésie en prose qui enchantera votre âme.

Lorsque je me suis inscrite au Masse Critique Babelio pour ce titre, je ne pensais pas que l'exercice serait aussi difficile.  Pas évident en effet de ne pas paraphraser ma critique dithyrambique de la version papier (que vous pouvez retrouver ici).
  
La question est : qu'apporte la version audio?

Tout d'abord, sachez que ce Livre Qui Parle dure 1h20 et est interprété par Marc Hamon.  De-ci, de-là, on retrouve quelques notes de musique japonisante qui nous plonge dans un univers de beauté, de sérénité et de calme.  La voix de Marc Hamon participe à cette plongée dans l'Asie de la fin du XIXe siècle, loin des fureurs et du bruit de la vie moderne.  Cela vaut toutes les séances de relaxation du monde! 

Ensuite, à l'écoute de cette histoire, toujours aussi belle et pure que dans mon souvenir lecture, j'ai néanmoins redécouvert certains passages passés un peu inaperçus alors, notamment la portée érotique de nombreux haiku de ce titre.  Jeune homme de 17 ans, Yuko, notre apprenti poète, s'éveille à la vie et à la sexualité et le moins qu'on puisse dire (sans vilain jeu de mots), c'est qu'il ne tourne pas autour du pot!

"Froid perçant
Je baise une fleur de prunier
En rêve"

J'ai davantage encore frémi à l'audition du récit du samourai qui, par amour pour sa funambule, n'a pu se résoudre à lui couper les ailes et l'a laissé s'envoler...

De plus, j'ai pris pleinement conscience de la portée de ce titre.  "Neige" est le récit d'une quête initiatique, celle d'un jeune homme qui passe de l'enfance au monde adulte, qui doit faire le deuil de son monde virginal rassurant pour se tourner vers la lumière crue, pleine de couleurs, celle  de la vie, la VRAIE!

Enfin, j'ai adhéré à la vision de la vie proposée par l'auteur:

" Il y a deux sortes de gens.
Il y a ceux qui vivent, jouent et meurent.
Et il y a ceux qui ne font jamais rien d'autre que se tenir en équilibre sur l'arête de la vie.
Il y a les acteurs.
Et il y a les funambules."

Si vous êtes un(e) funambule de la vie, vous aimerez tout comme moi ce titre...



Avec ce titre, je participe au challenge

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Un petit commentaire, c'est toujours sympa...